C I R C U L ' A C T I O N
quadriporteur

Vous envisagez l’achat d’un quadriporteur? Voici quelques informations pour débuter votre réflexion.

Utilisation

Il est d’abord important de déterminer pour quels besoins spécifiques vous voulez utiliser votre quadriporteur. Pour l’intérieur uniquement? Pour faire des balades à l’extérieur? Les 2? Comme alternative à un fauteuil roulant poussé par un proche lors des commissions?

Il existe des modèles de petites tailles, pliables, qui peuvent entrer dans des coffres d’auto. Ils conviennent aux gens qui veulent un déplacement autonome sur de courtes distances, sur des surfaces relativement planes.

Si vous voulez faire des déplacements extérieurs pour vous promener, leur autonomie risque de moins vous convenir.

Il faut aussi penser au poids du conducteur. Les petits quadriporteurs supportent des conducteurs de plus petits poids. Ils sont moins larges et pourraient verser si leur passager est trop lourd.

Budget

Critère souvent numéro 1 lorsque l’on considère cet achat. Les plus petits modèles débutent aux environ de 1000$. La gamme des véhicules de « moyenne taille » présente une braquette de prix entre 2500$ et 3300$. Les modèles de luxe peuvent atteindre les 10 000$.

Avez-vous vu passer le Boomerbuggy X de la compagnie Daymak (une compagnie canadienne basée à Toronto) ou le ET4 Cruiser? Il s’agit d’un quadriporteur qui ressemble littéralement à une voiture Smart. Le conducteur est complètement isolé des intempéries. Il a l’air climatisé, le chauffage, la radio intégrée, la caméra de recul, les capteurs de proximité, etc. Ce petit bolide se chiffre justement entre 8000$ et 10 000$.

S’il n’est pas nécessaire de calculer les coûts d’essence, il faut toutefois tenir compte que la facture d’électricité peut augmenter, en fonction de l’utilisation et du nombre de recharges nécessaire. Il faut aussi calculer que la batterie aura intérêt à être remplacée aux 5 ans. Si vous êtes un utilisateur assidu et que vos sorties extérieures comportent des terrains plus rocailleux, les pneus s’useront plus vite. Un changement de pneus peut alors être nécessaire au bout de 2 ans. Pour une utilisation à l’intérieur et plus occasionnelle, il est possible qu’aucun changement de pneus ne soit nécessaire.

Enfin, il est important d’envisager de se procurer une assurance responsabilité civile pour couvrir tout dégât que l’on pourrait causer avec le quadriporteur. Que ce soit des coins de murs habîmés dans sa résidence ou même des bris plus important dans un commerce, il est préférable de planifier cette dépense dans notre budget.

Autonomie

En fonction de leur grosseur (poids), de leur moteur et de leur batterie, les quadriporteurs ont une autonomie qui varie entre 11 km et 50 km. Le Boomerbuggy X affirme quant à lui avoir une autonomie de 80 km. C’est un critère non négligeable à considérer, selon l’utilisation que vous prévoyez en faire.

Une charge complète peut prendre entre 8 et 10h. Les quadriporteurs ont des chargeurs et se branchent dans des prises de courant ordinaires.

Vitesse

La vitesse des quadriporteurs varie entre 7 et 15 km/h. Le ET4 Cruise quant à lui affiche une vitesse maximale de 30 km/h. Retenez qu’une utilisation intérieure requiert beaucoup de doigté et qu’une basse vitesse est indiquée. Pour traverser des cadres de portes, la basse vitesse est aussi nécessaire.

Pour l’utilisation extérieure, puisqu’il est recommandé de conduire sur les pistes cyclables et les trottoirs, bien que 15 km/h peut paraître décevant, il faut aussi assurer la sécurité des piétons autour de soi.

Entretien

Un entretien annuel est recommandé pour vérifier l’état de la batterie, graisser les pneus, etc.

Pour ce qui est de l’entretien quotidien, il est déconseillé de laisser le quadriporteur sur la charge lorsqu’il est à pleine capacité. En hiver, il est recommandé de charger la batterie au moins une fois par mois.

Il est déconseillé de conduire en hiver avec un quadriporteur, même un modèle haut de gamme avec chauffage intégré. La grosseur des roues ne permet pas de gérer les routes enneigées du Québec.

Il est aussi préférable d’entreposer son quadriporteur à l’abri des intempéries. Comme pour un vélo, s’il est laissé dehors, il usera plus vite. De toute façon, il s’agit d’un bien prisé des voleurs. Il est préconisé de les garder à l’intérieur. Il faut donc prévoir un endroit pour un entreposage de longue durée l’hiver et un endroit pour le garder à l’abri au quotidien l’été. Cela peut impliquer que quelques modifications seront nécessaires pour permettre l’accès intérieur/extérieur (seuils de portes, etc.).

Triporteur ou quadriporteur?

Les quadriporteurs sont de loin plus recommandés que les triporteurs, pour une question de stabilité. Les risques de basculer avec les triporteurs sont beaucoup plus grands. Ils ne sont pas moins larges que les quadriporteurs, alors il n’y a pas vraiment d’avantage à choisir un triporteur. Ils avaient d’ailleurs disparus du marché depuis plusieurs années. Je ne sais pas pourquoi les compagnies ont choisi de les offrir de nouveau.

Autres articles